L’insertion professionnelle

Qui est éligible à un parcours d’insertion ? 

En parallèle de l’activité économique au sein des différents chantiers d’insertion, l’association ESP favorise l’insertion professionnelle. Les salariés signent un CDDI (Contrat à Durée Déterminée d’Insertion), de minimum 6 mois, renouvelable jusqu’à 24 mois, et pouvant être rompu instantanément en cas d’embauche. Pour en bénéficier, il faut remplir au moins un critère de Niveau 1 ou trois critères de Niveau 2 : 

  • Critères administratifs de Niveau 1 
    • Bénéficiaire du RSA
    • Allocataire ASS
    • Allocataire AAH
    • Demandeur d’Emploi Très Longue Durée (DETLD) :+ de 24 mois de chômage
  • Critères administratifs de Niveau 2 
    • Niveau d’étude 3 (CAP, BEP) ou infra 
    • Senior (+ de 50 ans)
    • Jeunes (- de 26 ans)
    • Sortant de l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance)
    • Demandeur d’Emploi Longue Durée (DELD) : 12 à 24 mois de chômage
    • Travailleur en situation d’handicap 
    • Parent isolé 
    • Personne sans hébergement / hébergée / ou ayant un parcours de rue 
    • Personne récemment arrivée en France (contrat d’intégration républicaine de – 24 mois)
    • Résident ZRR (Zone de Revitalisation Rurale)
    • Résident QPV (Quartier Prioritaire de la Ville)

L’insertion professionnelle 

Pas moins de 40 salariés sont répartis entre la ressourcerie, l’épicerie sociale, l’entretien des espaces verts et le maraichage biologique. 

Ces personnes signent un CDDI et intègrent l’association pour une durée moyenne de 12 à 15 mois.

Durant leur contrat, les salariés vont reprendre un rythme de travail, apporter leur savoir-faire, et développer des compétences qu’ils pourront mettre en avant sur les différents postes proposés.

❗Il faut voir ce parcours d’insertion comme un tremplin vers un emploi stable.❗

L’accompagnement socio-professionnel

Avec l’aide d’un ASP (Accompagnateur Socio-Professionnel), les salariés pourront élaborer ou préciser un projet professionnel et travailleront à lever les freins qui les empêchent d’accéder à un emploi durable. Ainsi, tout au long de leur parcours, l’accompagnement portera sur :

  • des entretiens individuels 
  • des bilans en présence de l’encadrant technique 
  • des ateliers en lien avec l’emploi (CV, lettre de motivation, mettre en avant ses compétences et ses qualités, entretien d’embauche)
  • des enquêtes métiers et des stages en immersion pour valider le projet professionnel

 

Chaque parcours est unique et personnalisé, le but étant que le salarié quitte la structure avec un emploi durable ou une entrée en formation.